L’anthroposophie : la secte à 18 milliards ?

C’est un fait bien connu : les sectes sont partout ! Ou du moins presque, ainsi au sein de pays occidentaux, asiatiques ou africains on retrouve leurs traces et les exemples sont pléthores, celui de Charles Manson étant particulièrement à la mode. Nous pensons être à l’abri de rassemblements sectaires autour d’un Gourou, et pourtant au sein même de l’EDHEC, les sectes pullulent. Votre serviteur n’ira bien évidemment pas jusqu’à les montrer du doigt, le prix d’un procès en diffamation s’ajoutant à son crédit : il n’aura bientôt plus d’organes à vendre…

Mais qu’est-ce qu’une secte ?

Une secte, c’est d’abord un « gourou » charismatique qui sera littéralement déifié par la masse, une touche d’exigence financière si ce n’est un détournement des circuits économiques traditionnels, l’embrigadement des petites têtes blondes, un discours plus ou moins antisocial et bien évidemment la perte totale d’esprit critique sinon ce ne serait pas drôle.

Après ce petit tour d’horizon, intéressons-nous à l’anthroposophie. L’auteur tentera de vous faire une présentation objective du mouvement en laissant au lecteur le choix de la conclusion. Ce qui aura le double avantage de rendre l’article ludique et d’éviter un procès en diffamation une fois de plus.

L’anthroposophie

C’est en 1923 qu’est créée en Suisse la société anthroposophique universelle par Rudolf Steiner. Ce dernier fut à la fois philosophe, théologien, poète, économiste, botaniste, diététicien, artiste, historien, dramaturge et Nazi, personne n’est parfait… Résumer la pensée de cet auteur de près de 354 volumes serait bien évidemment impossible, on peut néanmoins en dégager l’esprit. L’anthroposophie c’est d’abord une vision du monde : un mélange entre idéalisme philosophique, ésotérisme et mystique chrétienne. Mais c’est aussi sa propre vision de la science, en médecine par exemple ou le traitement du cancer passe avant tout par le gui. Et encore aujourd’hui les adeptes de l’anthroposophie atteint d’un cancer se soignent uniquement avec l’Iscador, un médicament anthroposophique aux extraits de gui. Car oui l’anthroposophie a ses propres médicaments et dispose même de ses propres laboratoires pharmaceutiques avec Weleda dont le chiffre d’affaires était de 401 millions d’euros en 2017.

Grégoire Perra, ex-anthroposophe, raconte à ce sujet : « Ils ont refusé d’être soignés en France et ont opté pour une clinique anthroposophique à l’étranger, se souvient-il. En guise de soins, ils y ont reçu des injections d’Iscador, de l’homéopathie et participé à des séances d’art-thérapie. Aucun n’est jamais revenu. Certains ont légué tous leurs biens à l’anthroposophie. »

Cette vision de la médecine s’accompagne d’une phobie des vaccins. En effet, c’est d’ailleurs dans les écoles Steiner-Waldorf (parce que oui l’anthroposophie dispose de ses propres écoles, 1100 pour être précis) que l’on retrouve parmi les plus hautes concentrations d’êtres humains non vaccinés en Europe… Dans ces écoles se déroulent par ailleurs des scènes peu communes comme « la spirale de l’Avent » dont le joyeux déroulement est le suivant : « Elle se déroule dans une grande salle entièrement plongée dans l’obscurité. Sur le sol, des branches de pin forment une spirale, au centre de laquelle brûle un grand cierge. Durant le rituel, les élèves les plus âgés remettent une bougie aux plus jeunes. Tandis qu’élèves et professeurs chantent religieusement dans le noir, et quelquefois en allemand dans des pays non germanophones, les enfants porteurs d’une chandelle, encerclés par la totalité des membres de l’école, progressent seuls à l’intérieur de la spirale. Parvenus au centre, ils doivent allumer leur cierge et accomplir le chemin du retour ». On sait désormais d’où s’inspirent les 2A de l’EDHEC pour organiser les intronisations entre associations.

Au niveau financier les banques Triodos et GLS sont actuellement sous l’égide de cet amical mouvement, ces banques cumulent à elles deux près de 18 milliards d’actifs sous gestion. Elles n’hésitent donc pas à soutenir financièrement toutes les branches de l’anthroposophie. Ainsi à l’instar de la Soka Gakkai au japon, l’anthroposophie est partout en occident et ceci sans même que l’on ne le sache.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s